L’échographie de datation durant la grossesse.

L’échographie de datation durant la grossesse.

Lors d’une grossesse, l’échographie est un examen médical indispensable vous permettant de voir votre bébé in utéro mais surtout d’avoir des informations sur sa santé et son évolution. L’échographie est ainsi une première rencontre entre le bébé et ses parents. La toute première échographie est l’échographie de datation. Comment se déroule une échographie de datation ? A quoi sert-elle ? Découvrons ensemble…

L’importance des échographies durant la grossesse

Durant les 9 mois de grossesse, la future maman sera amenée à réaliser plusieurs échographies. L’objectif premier d’une échographie est de recueillir des informations sur le développement du bébé in utero, la santé et le développement de ses organes (cœur, reins, estomac, cerveau, foie, etc.), mais aussi le développement de ses membres. Ainsi, elle permet de voir si le fœtus est normalement
constitué, qu’il n’y a pas de malformations sur celui-ci. L’échographie est également un moyen pour dépister certaines anomalies notamment des anomalies chromosomiques qui pourraient se traduire par le risque d’être atteint de trisomie 21 ou encore de malformations cardiaques. Aussi, l’échographie permet de connaître le sexe du bébé et ce à partir du 2ème trimestre de la grossesse. Enfin, pour la future maman, l’échographie permet d’examiner les ovaires et l’utérus et de s’assurer qu’il n’y a pas d’anomalie pouvant perturber le bon déroulement de la grossesse comme par exemple une grossesse extra-utérine.

A quel moment de sa grossesse réaliser une échographie de datation ?

Souvent confondue avec l’échographie du 1er trimestre, l’échographie de datation durant la grossesse n’est pas systématiquement réalisée, elle ne fait d’ailleurs pas partie des 3 échographies remboursées par la sécurité sociale. Elle se programme en tout début de grossesse, généralement entre la 3ème et la 5ème semaine de grossesse.

A quoi sert une échographie de datation ?

L’échographie de datation durant la grossesse a pour principal objectif de dater avec précision le début de votre grossesse. Elle permet ainsi de connaitre la date exacte de la fécondation. C’est ainsi grâce à cette date que vous saurez à quel moment programmer les échographies suivantes (échographies du 1er, 2ème et 3ème trimestre). Ensuite, elle permet de vérifier si les premiers éléments visibles du bébé sont normaux. Comme nous l’avons vu précédemment, l’échographie de datation n’est pas prescrite systématiquement, cependant, pour certaines femmes elle sera très importante : pour les femmes ayant des cycles irréguliers, des femmes présentant des saignements inexpliqués, des antécédents de fausse couche ou encore lors d’une PMA ou procréation médicalement assistée.

Les échographies chez la femme enceinte : les dates à ne pas oublier.

Trois échographies sont aujourd’hui obligatoires. La première échographie devra être réalisée entre la 10ème et la 12ème semaine de grossesse. La deuxième échographie, appelée aussi échographie
morphologique sera réalisée entre 21ème et la 22ème semaine de grossesse. Enfin, la troisième et dernière échographie aura lieu entre 31 et 33 semaines d’aménorrhée, soit entre la 30ème et
31ème semaine de grossesse. Cette troisième échographie sera d’une grande importance, elle sera la dernière avec l’accouchement et permettra de vérifier la croissance de votre bébé, la quantité de
liquide amniotique, la présentation fœtale et la position du placenta.